lun. Déc 6th, 2021

Le moment tant attendu est enfin arrivé : la famille est sur le point de s’agrandir. De prime abord, les parents pensent aux parrains, au prénom du bébé ou à la couleur de la chambre. Mais trouver une sage-femme professionnelle doit rester une priorité pour les parents. Elle assure le suivi de la grossesse, l’accouchement, et même la période postnatale.

Focus sur l’importance de recourir à une sage-femme

Une sage-femme procède au suivi de grossesse Lyon physiologique ou sans aucune complication. Mais aussi, elle est qualifiée pour surveiller les grossesses pathologiques. Elle reste aux côtés de la future maman tout au long de la grossesse. Dans la pratique, elle déclare l’état de gestation de la femme. Par la suite, elle effectue les consultations mensuelles et l’entretien prénatal, à faire au 4e mois. En même temps, elle pratique les diverses échographies obligatoires. Vient ensuite le décryptage des résultats d’analyses. Également, elle assure les cours de préparation à la naissance, puis l’accouchement proprement dit. Pour finir, elle garantit le suivi post natal de la mère et celui de son nourrisson.

D’autre part, ce professionnel de la santé rassure la future mère sur les petits soucis liés à la grossesse, l’accouchement et la naissance. Par exemple, elle fournit de précieux conseils pour faire face aux crampes, aux jambes lourdes, aux problèmes de sommeil ou aux nausées. C’est également elle qui oriente sa patiente pour tout se rapporte à l’allaitement et au choix relatif à la préparation à l’accouchement (sophrologie, préparation aquatique ou yoga). En plus, elle aide la femme enceinte à surmonter ses angoisses à l’approche de l’accouchement. Quoi qu’il en soit, la femme enceinte peut faire appel à une sage-femme professionnelle travaillant dans une maternité ou dans un cabinet (sage-femme libérale).

Des conseils pour choisir une sage-femme

La sage-femme est l’interlocutrice directe indispensable à la future mère. Elle accompagne cette dernière avant, durant et après la grossesse. Au-delà du suivi médical, elle développe avec les parents un lien véritable, tout en étant disponible et à l’écoute. Mais surtout, elle comprend les craintes de la future maman redoutant l’accouchement. Pour faire le bon choix, les parents disposent de plusieurs solutions. Avant tout, ils consultent les sites dédiés au métier de sage-femme. Ils y trouvent des annuaires regroupant les spécialistes par région. Aussi, le médecin traitant peut également recommander une sage-femme compétente. Le bouche-à-oreille est une autre méthode efficace. Il s’agit de se renseigner auprès de ses amies ou des mamans ayant vécu des expériences positives avec une sage-femme spécifique.

Par ailleurs, le retour à la maison est une autre étape redoutée par les femmes enceintes. Dans ce cas, mieux vaut recourir aux services d’une sage-femme à domicile. Cette dernière assure le suivi de la jeune mère et du bébé pendant 15 jours. La fréquence des visites est en fonction dépend de l’état de santé de la maman et du nourrisson. Dans cette perspective, elle propose à la jeune maman des séances de rééducation périnéale. Elles sont généralement recommandées après l’accouchement. Elles permettent de tonifier et de raffermir les muscles fragiles (notamment ceux autour du vagin) au cours de la grossesse et l’accouchement.

By Damien