mer. Août 4th, 2021
pellicules cheveux

En me rendant chez ma coiffeuse pour un trio shampoing-coupe-brushing, on papote ! J’en profite pour lui parler de mes problèmes de pellicules.

“Quel soin anti-pelliculaire me conseillez-vous ?”

Quelle ne fut pas ma surprise lorsque ma coiffeuse me répond par la question suivante : “Mais vous parlez de pellicules qui collent ou de pellicules qui volent ?” Je lui demande de m’expliquer la différence.

Entre flocons de neige et démangeaisons, chaque tête est un monde à part ! Voici donc son explication sur les différents types de pellicules et les façons de les traiter.

Pellicules sèches

Les pellicules liées à la peau sèche sont la maladie la plus courante, qui survient généralement en hiver. Cela est dû au fait de se laver les cheveux avec de l’eau trop chaude. Cette dernière rend le cuir chevelu très sec et squameux. Les personnes aux cheveux crépus ou bouclés souffrent très souvent de ce type de pellicules.

Cette condition doit être traitée avec de bons shampoings hydratants. Colorations et lissage mécaniques à répétition peuvent provoquer ce genre de pellicules qui volent. Les massages réguliers à l’huile ou le lissage au tanin soulagent les démangeaisons, stimulent la circulation sanguine et nourrissent profondément le cuir chevelu.

Pellicules grasses

Les pellicules liées à l’huile se produisent lorsqu’il y a une accumulation d’huile de sébum sur le cuir chevelu. Sécrétée par les glandes du cuir chevelu, cette huile peut provoquer des agglomérats de cellules mortes formant des flocons qui démangent… Ce sont les pellicules qui collent ! Les niveaux de stress et d’anxiété provoquent de grandes quantités de sécrétion d’huile de sébum conduisant à la maladie.

Parlez à votre médecin des médicaments appropriés, du shampooing pour nettoyer l’excès d’huile de sébum du cuir chevelu.

Pellicules fongiques

La malassezia fongique est un composant naturel présent sur la peau et le cuir chevelu. Ce champignon survit grâce à l’excès d’huile sur le cuir chevelu et produit à son tour de l’acide oléique. Ce sous-produit génère un accumulation de cellules de la peau. Elles s’agglutinent et provoquent des flocons blancs.

Affections cutanées

Peu d’affections cutanées comme le psoriasis, l’eczéma stimulent la production excessive de cellules cutanées conduisant à la peau squameuse du cuir chevelu. Lorsque ces cellules de la peau entrent en contact avec l’huile de sébum et la saleté, cela provoque des pellicules.

Une autre condition, la dermatite séborrhéique, est plus grave car elle provoque des rougeurs sévères, des plaies et des démangeaisons du cuir chevelu. Il est principalement montré à l’arrière de la tête et du cou. Consultez un médecin avant qu’il ne se propage au visage et aux oreilles, pour des médicaments appropriés.

Soins capillaires ou traitements médicaux ?

Les shampoings sans sulfates

Les problèmes de pellicules sèches doivent être traités avec de bons shampoings hydratants. Si vous êtes accro aux traitements lissants pour cheveux crépus, privilégiez le lissage au tanin qui réduit considérablement les risques de pellicules sèches. Les shampoings sans sulfates fournissent le niveau optimal d’hydratation pour ne pas souffrir de la desquamation du cuir chevelu causée par la sécheresse. Respectueux du cuir chevelu, il constitue aussi un geste pour l’environnement.

Réduire le stress

Les pellicules liées à la peau grasse sont dues à l’accumulation de sébum dans le cuir chevelu. Elle provoque des agglomérats collants de cellules mortes de peau et de saleté. Stress et anxiété contribuent à des quantités élevées de sécrétion de sébum conduisant à des démangeaisons du cuir chevelu. Discutez avec un professionnel du cuir chevelu pour nettoyer l’excès de sébum du cuir chevelu.

Problèmes de santé courants chez les personnes âgées

Traitement anti-fongique

Les pellicules fongiques peuvent être traitées avec des shampoings antipelliculaires classiques. Cependant, le champignon malassezia doit rester naturellement présent sur la peau et le cuir chevelu. Il faut juste éviter sa prolifération excessive. Parlez-en à votre dermatologue pour qu’il vous prescrive un shampoing antifongique, voire des médicaments pour vous débarrasser de cette maladie.

Traitement dermatologique

Si tous les types de pellicules ne sont pas traités correctement, cela peut entraîner des complications majeures nécessitant une intervention médicale. Démangeaisons, rougeurs, et égratignures du cuir chevelu provoquent l’apparition de croûtes. Les pellicules sèches peuvent évoluer en graisse pityriasis, en psoriasis ou en eczéma. Non ou mal traitées, toutes les pellicules peuvent, à long terme, entraîner une chute des cheveux. Dans ce cas, un traitement médical est conseillé.

Les tatouages ​​et les piercings : une forme d’art éternelle:

 

By Damien